Rechercher
  


Coordonnées

Partenaires
JPG - 8.2 ko
JPG - 9.6 ko
JPG - 6.6 ko
JPG - 13.3 ko
JPG - 6.3 ko
JPG - 13.2 ko
JPG - 32.2 ko
JPG - 6.3 ko
JPG - 2.3 ko
JPG - 1.9 ko

www.gouren.bzh



Brevet d’Etat



 

Il existe 2 degrés à ce brevet d’état :

- Le BEES 1°
- Le BEES 2°

Le BEES 1°

Ce diplôme est accessible à tout lutteur détenteur du monitorat. Il valide les même compétences que le monitorat fédéral, et permet en plus de recevoir une rémunération. C’est un diplôme d’état, c’est donc le ministère des sports qui délivre ce diplôme, et qui régit les modalités d’examen. Cet examen est en fait constitué de 2 parties complètement distinctes :

- Le tronc commun
- Le spécifique

Le tronc commun :

JPG - 20.2 ko
Le groupe de lutteurs au stage d’été 2003

Le tronc commun est, comme son nom l’indique, une épreuve commune à tous les sportifs désireux d’obtenir ce diplôme, quelle que soit leur discipline. Pour l’obtenir il y a plusieurs solutions :

- soit on suit une formation continue (dispensée par certains organismes tels que les DDJS, les CREPS,...)

- soit on a un DEUG STAPS et dans ce cas on a le tronc commun d’office par équivalence

- soit on monte un dossier VAE (validation des acquis et de l’expérience)

- soit on s’inscrit en candidat libre auprès de la DDJS de son département

Les épreuves sont constituées d’un écrit portant sur l’anatomie, la physiologie, la pédagogie et la connaissance des différents publics, et de 2 oraux, qui eux portent sur le fonctionnement du sport en France, l’organisation d’un club et d’une fédération, la gestion d’événement sportifs,...

Le spécifique Lutte

Une fois le tronc commun validé un sportif peut passer autant de spécifique qu’il le désire, acquérant à chaque fois un BEES dans la discipline concernée.

JPG - 19.2 ko
Combat de lutte féminine (Anna Gomis)

En gouren, on passe un spécifique lutte, qui regroupe 4 styles de lutte différents : gouren, lutte libre, lutte greco-romaine, lutte féminine. Pas besoin d’être un pro en lutte olympique, mais il faut tout de même connaître les bases de ces 3 styles de lutte, leurs règlements et quelques techniques.

Pour préparer ce spécifique un stage d’une semaine a lieu chaque été, début juillet. Ce stage comporte des cours théoriques et des cours pratiques, la pratique étant très axée sur la lutte olympique, ce qui permet aux gourenerien de se familiariser avec ce style.

L’examen du spécifique lutte se compose

JPG - 19.3 ko
Le jury lors l’épreuve technique

- D’une partie générale : un écrit de 3h, portant sur les connaissances théoriques de l’entraînement (planification, connaissance des publics, projet pédagogique, amélioration technique,...) et d’un oral portant sur l’organisation de la FFL, les structures fédérales et leurs partenaires

- D’une partie technique : cette partie se constitue d’une démonstration technique et d’un combat dans le(s) style(s) de lutte de son choix, et d’un oral où le jury vérifie la bonne connaissance du candidat des différents règlements (gouren, FFL, FILA, lutte jeune,...)

- D’une partie pédagogique : le candidat dispose d’une heure pour préparer un entraînement de gouren sur un thème tiré au sort. Il anime ensuite des bouts de cette séance sur un public constitué d’autres candidats mis en situation ou d’un public de club lorsque c’est possible, puis le candidat discute de cette séance avec le jury pendant une demi heure.

PDF - 6.8 ko
Liste des BEES 1° et 2° (maj 12/08)
PDF - 30.4 ko
Annales du spécifique lutte depuis 1996
PDF - 12.3 ko
Texte officiel du ministère des sports concernant le spécifique lutte

Le BEES 2°

En plus des compétences d’un BE1, le candidat au BE2 doit aussi faire ses preuves dans les domaines suivants :

- Formation de cadres
- Perfectionnement technique
- Entraînement d’élites

Ce diplôme est accessible aux détenteurs d’un BEES 1 depuis au moins 2 ans. Il est composé lui aussi d’un tronc commun et d’une partie spécifique.

Pour plus d’information sur ce diplôme contacter Philippe Lozac’h (permanent de la Fédération de Gouren)


Accueil | Réalisation | Webmaster | Copyright